Deuil

Les avantages de souscrire à un contrat

L’organisation face à la perte d’un proche est de rigueur. Seulement, les imprévus font toujours partie de ce type d’organisation. Pour mieux appréhender ce type de risque, il est conseillé de souscrire à une assurance. Cela vous évitera d’être embêté par quelques imprévus que ce soit en plus du deuil de la perte du proche.

Qu’est-ce qu’un contrat obsèques

Clairement, un contrat prevoyance obseque est une manière simple d’éviter à ses proches d’avoir à débourser de l’argent si jamais on disparaissait. Plus de 3,4 millions de français ont fait appel à ce recours d’ailleurs. Dans un cadre général, les obsèques coûtent aux abords des 4 500 euros tous frais inclus. Seulement, des imprévus peuvent survenir et faire flamber le coût final comme dans le cas où le défunt souhaite être enterré à l’autre bout de la France ou encore si la famille veut poser une stèle funéraire.

Il faut également dissocier le contrat de décès et le contrat obsèques. Clairement, un contrat obsèques a pour but de régler le financement et les formalités de son propre décès. Bien que les deux contrats protègent la famille et les proches, leurs finalités ne sont pas les mêmes.

Les catégories de contrats et de financement

Le contrat obsèques est départagé est deux catégories à savoir le contrat de financement et le contrat de prestation. Dans le premier cas, l’adhérent règle à l’avance le financement de ses obsèques. Dans le second cas, il ajoute une série de prestations funéraires que l’assuré définira lui-même.

Notons également que ce type de contrat dispose de trois types de financement. Il y a le contrat résolys qui met en avant le prime viagère ou la prime unique visant à remplir le capital de 4 000 euros. Puis viennent les contrats avec l’intégration de la prestation des pompes funèbres pour que les proches n’aient plus à payer quoi que ce soit. Enfin, il y a les contrats allant jusqu’à 85 ans qui disposent des mêmes prérogatives que les autres contrats à la seule différence que l’âge maximal est de 85 ans.

Soumettez votre commentaire à propos de ce billet si jamais vous souhaitez réagir.

Les publications similaires de "Faire part"

  1. 30 Mars 2017Dois on mettre une photo du défunt sur le faire part?560 visites
  2. 10 Déc. 2016Des pompes funèbres peuvent s'occuper d'écrire les faire-part de décès pour vous.651 visites
  3. 17 Oct. 2016Les différentes plaques à graver724 visites